L’art de la simplicité

Publié par Nicolas le 25/10/2016

Class 40 Un Class 40 dans toute sa simplicité

Je vous disais l’autre jour que je n’avais pas le sentiment d’avoir retenu grand chose de mon passage à l’école, mais j’ai quand même quelques restes étranges…

C’était en « Math Spé », cours de Français… Ceux qui me connaissaient savent comme j’adorais le français… Le sujet de l’année qu’on devait préparer pour le concours était l’autobiographie, et notamment « Les confessions » de Rousseau. Je ne l’ai pas lu et je ne m’en souviens pas du tout, je me souviens juste de la prof qui disait que la simplicité apparente de ses propos était le fruit du travail, un aboutissement. Enfin je crois…

Tout ça pour dire que la simplicité est trompeuse… on pense que c’est un truc de fainéant, mais c’est parfaitement le contraire ! La simplicité est un art, un art appliqué à notre quotidien, à nos vies, à nos projets…

“La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer.”Antoine de Saint-Exupéry

Ca serait même un Art ménager? Vider nos vies, nos maisons, notre tête de tout le superflu? Passer la serpillière sur nos problèmes, faire briller nos envies?

Bref…revenons-en à nos moutons, qu’est-ce qu’un bateau simple?

Un bateau qui va pas nous prendre la tête.

Qu’est-ce qu’un bateau qui ne prend pas la tête?

Hum…..

C’est bien là le souci… La simplicité est à géométrie variable… On a vu des bateaux simples à acheter, on a l’argent, on signe, et on repart avec. Et après?

Et ceux qui nous paraissent simples à vivre sont si compliqués à visiter, à envisager, à financer…

Alors en attendant je vais faire simple, je vais essayer un Class 40 - si tout se passe bien - pour voir si c’est vraiment ce qu’il nous faut. Les meilleurs voiliers sont ceux des autres disent les habitués des pontons, alors je vais me glisser sous les douces voiles de Jumpa Lagi qui est parti ce matin de Bretagne pour rejoindre notre chaleureuse méditerranée, certainement fin de semaine prochaine, pour finir le convoyageavec l’équipage \o/

Et un grand merci à Pierre-Yves Lautrou pour le coup de main 😉