Pendant ce temps là…

Publié par Florence le 20/01/2017

Et voilà, je me lance… Pendant que Nicolas et Côme sont en train de ramener le bateau de Bretagne en Méditerranée, je suis de retour à la maison avec Auguste et Gaspard… et une tonne de choses à organiser!

J’avoue que je ne sais pas trop par quel bout attraper la To Do List impressionnante des choses à faire avant le départ. En vrac: les passeports, les rendez-vous médicaux de contrôle divers et variés, les courses pour l’aménagement du bateau, la préparation de ce que nous allons emmener, les rendez-vous avec l’école, la déscolarisation des enfants, l’achat des supports scolaires et autres livres, la recherche d’une place de port, les assurances, les résiliations de contrats divers, la préparation d’une pharmacie de bord digne de ce nom et du programme envisagé, la planification des différents vaccins… et autres préparatifs à anticiper. Nous devions embarquer fin avril / début mai, à la livraison initialement prévue du bateau, mais avec le refus de financement que nous avons eu l’été dernier et finalement l’achat d’un bateau d’occasion il y a 3 semaines, nous voilà les heureux propriétaires de notre voilier quelques mois avant la date prévue, et avec l’envie furieuse d’embarquer le plus tôt possible! Et voici comment mon agenda pré-départ s’est fait amputer de 2 gros mois du jour au lendemain et pourquoi c’est un peu la panique…

Alors oui, nous souhaitons nous installer à bord dès l’arrivée du bateau dans le Var, soit normalement d’ici fin-février, mais nous resterons dans la zone de Hyères au moins jusqu’à avril, et certains rendez-vous pourront donc normalement être pris plus tard. Mais j’avais envie d’embarquer l’esprit libre des formalités médicales et administratives et, force est de constater que cela ne sera a priori pas possible vu les délais dont je dispose. Reste à l’accepter et à faire avec 😉