Actualité

Dans les bras de ma mer

October 2018
Il fait beau, c’est une navigation calme entre Corse et continent. J’ai mis un peu le moteur cette nuit pour soutenir l’allure, la pétole arrive et je ne veux pas perdre ce petit air qui me ramène sur terre. Mais le jour se lève et le vent est monté d’un cran. J’en profite pour aller recoucher le moteur, et le silence se fait. Le soleil me réchauffe. Vogue Merry navigue désormais tranquillement au travers du vent, toute toile dehors.

Quand ça dérape...

October 2018
Tout est allé très vite, dans un calme étonnant. Il faisait nuit et je dormais. Je suis réveillé par une petite pluie qui frappe le pont. Je me lève pour vérifier les ouvertures du bateau. Le vent a tourné, mais il est très léger. Je ne peux pas mettre l’alarme mouillage, la chaîne n’est pas tendu et le bateau se ballade autour de l’ancre. Je me rendors. Je me réveille à nouveau, le vent siffle désormais dans les haubans.

La traversée

September 2018
Je suis finalement partie. Le vent m’a porté en Corse, entre Figari et Bonifacio. 2 jours et demi d’une traversée des plus calmes et plaisantes. J’ai attaqué “Damien”, l’histoire d’un incroyable tour du Monde raconté par Gérard Janichon (Merci Philippe !). L’aventure dans la peau, les coups de vent dans le travers, je suis souriant devant tant d’audaces et une si belle plume. Mes envies de courses au large en profitent pour envahir mon esprit.

Je m'ennuie

September 2018
Christophe m’a très gentiment prêté sa place de port. Après 6 mois passé à tourner autour de mon ancre, c’était une aubaine. L’heure de passer l’aspirateur et de pouvoir mettre un pied à terre… Faut dire que j’ai passé un été incroyable, à voir et revoir familles et amis, sans arrêt, sans respirer. Tout le monde étant désormais retourné vaquer sous son marronnier, j’ai repris la mer, et j’ai couru me réfugier à Mataro, au nord de Barcelone.

Il n'y a pas d'âge...

July 2018
Vivre dans le présent, dans le maintenant. Comprendre qu’il n’y a que ça qui existe. Abandonner le passé, abandonner le futur, pour s’abandonner dans le flux du maintenant. S’arrêter. Permettre à la vie de défiler elle-même dans notre maintenant, au lieu de s’épuiser dans une course sans fin contre le temps. Changer de posture, de point de vue. Je regarde. Je regarde le Monde se transformer devant moi. Et je souris.

RÉVEILLEZ-VOUS !!!

July 2018
Je suis tristesse. Tristesse de vous voir encore vous battre contre des moulins à vents. Tristesse de vous voir lutter contre un Monde qui court à sa perte. Laissez-le. Laissez-le sombrer tranquillement… Ne vous laissez pas entraîner avec lui… Faites un pas de côté.

Bref, j'ai gagné au Loto

June 2018
Je n’ai jamais vraiment été un addict des jeux de hasard, pourtant il m’arrive de jouer au Loto. Je brave fièrement les conseils de mon prof de math de 1ère qui a passé plus de 2h à nous expliquer pourquoi il était statistiquement stupide de jouer. Le meilleur moyen pour lui de gagner au Loto était de laisser les autres engraisser la française des jeux, pour lui permettre de payer moins d’impôts… Beaucoup d’enthousiasme donc ;)

Légèreté

June 2018
Je ne suis pas un ascète… Loin de là… Mais faut bien reconnaître mon penchant pour la simplicité qui s’est affirmé au fur et à mesure des années. Je n’ai jamais aimé posséder pour posséder. J’ai toujours regardé lors de mes achats l’énergie que ça allait me demander ensuite : l’entretien, l’encombrement, le poids de la présence permanente. Toute possession a un coût qui n’a pas de prix. J’ai aimé des objets dont j’ai eu beaucoup de mal à me séparer… mon vespa, mon matos de windsurf, certains petits objets qui m’ont accompagné pendant des moments importants.

Je marche pieds nus

June 2018
Je marche. Pieds nus. Je regarde où je pose mes pas. Sur le sable, sur le bitume, dans un supermarché. Personne n’y fait attention finalement, à part moi. J’ai traversé Paris pieds nus il y a des années :) Bon c’était de nuit, et j’avais ma dose d’alcool. Mais j’ai parfois encore du mal à le faire, parce que “ça ne se fait pas”. Le regard des autres ? Finalement pas tant que ça, c’est plus ma volonté de me fondre, de ne pas me faire remarquer, de ne pas avoir à répondre, qui m’empêche d’être pieds nus tout le temps (et le froid…)

Le point zéro

June 2018
Je suis dans le vide, en suspension. Mon passé est digéré, nettoyé, et je n’en ai gardé que ce qui m’était essentiel, mes enfants, mes proches, le bateau, mon pc, le reste s’est littéralement évaporé. Mon futur est indéfini. Je n’ai pas envie de le construire comme j’ai su le faire jusqu’à présent, je veux juste le vivre, tel qu’il se présente. Je veux que chaque jour soit une surprise, un cadeau de la vie, que l’on déballe avec des yeux d’enfants.

Un lundi pas comme les autres...

June 2018
Je me sens vide ce matin. La peur d’être confronté de nouveau à la solitude, aux problèmes, aux choses qui ne m’inspirent pas spécialement mais qui constitue pour le moins mon quotidien. Je ne dois pas changer cela, je le sais, j’ai déjà fait le ménage. Je dois changer ma perception de ce quotidien. Trouver la joie dans chaque chose. Trouver la beauté de chaque moment. Etre à l’écoute de la vie.

Homo Numericus

April 2018
Dans le cadre de la conférence Homo Numericus qui se tiendra à Marseille le 27 Avril prochain, on m’a demandé ma définition de l’Homo Numericus en 100 mots. Que va devenir l’homme dans ce Monde numérique ? Comment nous adapter, ou créer des changements positifs ? Voici ma petite participation à cette réflexion : La vie privée est une illusion, elle n’existe plus. Est-ce si grave ? Comment vivre sans ce petit jardin secret ?

L'égo

December 2017
Prenons un beau cheval. Il vit seul, mais dans un endroit un peu particulier. Il vit dans un large enclos, sur une belle prairie. De quoi s’abreuver et s’abriter. Il y a une petite ouverture dans l’enclos, suffisante pour le laisser passer. Autour il y a de belles montagnes sauvages. Le cheval vit dans son enclos. C’est là qu’on lui a appris à vivre, il a tout le confort pour le faire.

Larguez les amarres !

September 2017
C’est parti ! En route pour 3 jours de mer en solitaire direction Malte ou je vais récupérer un équipage pour le reste du périple. Après 10 jours à bosser non-stop, Vogue Merry est nickel ! Je l’ai révisé de la quille à la tête de mat, lustré, lubrifié, nettoyé, bichonné :) La sécurité commence par avoir un bateau fiable, et je me sens vraiment en confiance dessus. Je commence à bien la connaitre, et la todo-list se compose désormais que de petites améliorations qui ne touchent pas à la sécurité.

Le long chemin vers la pleine santé

September 2017
Je parle beaucoup de moi en ce moment, toutes mes excuses, ça a visiblement besoin de sortir. J’ai l’impression que de mettre sur papier toutes ces pensées libère un peu de place dans ma tête. C’est un peu le vide grenier, j’étale tout ce qui traîne depuis trop longtemps sur le trottoir en bas de chez moi… Donc on y est… c’est certainement l’article auquel je pense depuis le plus longtemps.

Retour en France

September 2017
Même si je navigue toujours à vue, la vie semble reprendre ses droits petit à petit. Les enfants ont pu rentrer dans une petite école à Vannes, exception faite de Côme qui rentre jeudi en école démocratique, une pédagogie qui lui conviendrait bien. Et c’est Daniel Pennac qui en parle le mieux : “Quels pédagogues nous étions, quand nous n’avions pas le souci de la pédagogie !” Une école libre en somme… Pas de classe, pas d’obligation, mais des ateliers, des intervenants, et un environnement propice à l’apprentissage autonome… J’espère qu’il s’y sentira bien, c’est pour lui que l’abandon de notre projet familial est le plus dur…

Quand ton annexe tombe en rade...

September 2017
Ah ah ! Il m’en ai arrivé une bonne ce matin, rafraîchissante en tout cas ;) Bon j’en rigole maintenant, mais sur le moment vachement moins… 9h du matin. L’heure de ma ballade matinale. Les magasins sont ouverts, il fait encore frais, quoi qu’il fasse quand même de moins en moins chaud en journée maintenant, et surtout je ne peux pas encore travailler, il n’est que 8h en France. J’aime bien en profiter, j’y vais tous les jours.

L'aventure

September 2017
Partir, sortir, s’abandonner à un présent qu’on ne maîtrise pas. Permettre la découverte, de soi, des autres, du Monde. L’aventure imprègne ma vie, mais j’ai parfois l’impression de fuir… Fuir le quotidien, fuir la monotonie, fuir l’entendu. Je crois qu’on pourrait définir l’aventure comme le fait de chercher à sortir de sa zone de confort. L’aventure est à sa porte nous dit-on, la porte de son confort, de son chez soi, de ce qu’on maîtrise tant bien que mal.

Vagabond des mers

September 2017
Je viens de finir “Vagabond des mers du Sud” de Bernard Moitessier. Je ne l’avais jamais lu, c’est pourtant un grand classique. Florence l’a acheté juste avant qu’on quitte la France. On aurait dû l’acheter plus tôt, mais comme on avait demandé à nos proches de nous offrir des livres pour nous bâtir une solide bibliothèque, on savait qu’on prenait le risque de l’avoir en double. Ça aurait été fâcheux, surtout pour ceux qui nous l’offrait.

Quelle est ma vision du travail?

September 2017
Il y a un an maintenant, j’avais répondu à un interview sur ma vision du travail. Comme ça n’a pas encore été publié je le mets ici, parce que c’est quand même intéressant ;) Qui es-tu et quel est ton métier ? Nicolas Trossat, 40 ans, père de 3 garçons. Je suis ingénieur Arts & Métiers de formation, j’ai travaillé dans l’industrie aéronautique et automobile avant de me reconvertir dans le développement web, c’était début 2008.

Ecrire

August 2017
Écrire pour ne pas oublier. Ne pas oublier qui je suis. Pour ne pas me perdre… Écrire pour vivre, parce que je n’ai plus que ça… Mon clavier pour seul compagnon. Enfin non, je n’ai pas plus que ça. J’ai une entreprise, des amis. Et j’ai des enfants aussi. Mais tout ça me semble tellement lointain ce soir… Je n’ai jamais autant souffert d’être ce que je suis. J’accepte, je ne lutte pas, mais je souffre.

La décision la plus difficile de ma vie...

August 2017
J’ai du mal à dire précisément quand ça a pris forme. Il y a moins de 2 mois en tout cas. Quand on était en Corse peut-être. Mon mal-être n’a fait que s’accroître depuis, pour devenir une décision irréversible il y a quelques jours seulement. Je quitte Florence. Je quitte ma famille. Je quitte 20 ans de vie, de projets, d’aventures avec celle qui fut mon âme sœur. Et je quitte tout ça au plus mauvais moment… quand on a tout, quand on est arrivé, ou plutôt quand, après 5 ans de préparatifs, on part enfin…

Une première traversée difficile

August 2017
Il fallait bien que ça arrive, cette traversée fut notre première qui fut difficile. Et ce ne fut pas à cause du vent, ni de la mer, mais à cause de la chaleur… Les températures ont sérieusement commencées à monter à Stromboli, je crois que c’est la vague de chaleur qu’a subit le sud de la France qui nous a rejoint. Gaspard a commencé à avoir des boutons de chaleur après une ballade dans le village, mais c’était déjà le moment de lever l’ancre en direction de Corfou, ou nous sommes attendu pour naviguer de conserve avec Christophe et sa famille.

A la découverte des îles éoliennes

August 2017
Enfin un peu de calme ! Ces dernières semaines ont été un peu agitées, enfin tout est relatif, mais c’est vrai qu’on n’avait pas vraiment pu se poser, toujours à la recherche de réseau, de bouffe, d’un abri ou d’un coup de vent pour avancer. Les îles éoliennes viennent de nous offrir une magnifique semaine. C’est vraiment une surprise, je ne connaissais que de nom Stromboli, mais je ne savais pas le petit bijou qui se cachait derrière ce chapelet d’îles !

Au gré du vent

July 2017
Ces dernières semaines en mouvement ont été bien remplies par ici et, s’il y a bien un truc que j’en retiens, c’est que la vie en bateau est loin d’être… linéaire ;-) En effet, rien de ce que nous avions anticipé ne s’est passé comme prévu ! Après le désert des Agriates, étape absolument magique qui nous a retenus plus que prévu et tous subjugués, nous voulions initialement contourner le cap Corse pour rejoindre Bastia.

Nouveau site !

July 2017
Et voila, bienvenue sur notre nouveau site ! Ça vous plaît ? Pourquoi changer ? L’ancien blog sous Wordpress ne me convenait pas vraiment, je ne pouvais pas faire ce que je voulais, je n’avais pas envie de mettre les mains dans le code sur cette plateforme vieillissante… et notre abonnement se terminait ces jours-ci. Il était temps pour moi de regarder ce qu’il se faisait de plus moderne, et de refaire un site que je pourrais personnaliser facilement.

Le désert des Agriates

July 2017
Nous sortons tout juste du désert des Agriates pour refaire le plein de produits frais à St Florent. Une semaine passée en pleine nature, coupés du monde, avec pour seuls voisins les autres bateaux. La plage n’est autrement accessible qu’au prix d’une longue randonnée de plusieurs heures sous la cagnasse… Je ne connaissais pas ce coin de Corse, et ben j’avais raté un truc ! Et puis nous nous sommes découverts un nouveau métier, surveillant de baignade.

Balade matinale à l’Ile Rousse

July 2017
6h du matin. Je tombe du lit. La Corse semble faire de même, à la différence notable des corses. Tout est calme. Je chausse mes chaussures, prends mon sac avec l’appareil photo, et je pars faire un tour. Visiblement je vais mieux, mes soucis de fatigues chroniques que je traine depuis bientôt 2 ans semblent enfin s’éloigner. Je prends quelques photos et j’allonge la foulée en direction du phare. Méditation, accélération, alternance, c’est comme ça que je cours.

La cathédrale bleue

July 2017
Encore un week-end fatiguant, de ceux qui nous tirent un grand sourire au milieu des cernes du lundi matin… Le dernier d’une longue série qui a commencé début Avril et qui nous a vu accueillir nos proches à bord pour un au-revoir plus intime qu’une grosse fête. Mais il ne faut pas trainer, doucher notre fatigue à l’eau iodée, remplir les cales, et lever l’ancre, on est attendu le plus tôt possible en Corse pour croiser les parents de Flo.

Direction la Corse

June 2017
Lundi 13h30 : une nouvelle traversée qui commence… dans la pétole! 3 jours de mer à venir, bercés par les quarts de veille, les vagues et le vent. Des instants à part que nous apprécions tous, chacun vivant tranquillement à son rythme. Il y aura certainement quelques moments plus sportifs, au vu de la météo annoncée, mais nous verrons bien. Et nous espérons bien croiser quelques dauphins et baleines sur notre route.

On a un tracker !

June 2017
Et voila ! Vous allez enfin pouvoir nous suivre en direct et en permanence 🙂 C’est pas beau la vie? Tranquille, paumé en pleine nature, et suivi en permanence sur Internet 😉 Bref, voila le lien : https://forecast.predictwind.com/tracking/display/VogueMerry La carte sera prochainement intégrée au site pour que vous puissiez la retrouver facilement. Bonne fin de journée! Nicolas

Voir Cadaquès, et repartir…

June 2017
Fausse arrivée de bon matin… Déjà c'était mal parti, réveillés par l'alarme mouillage qui signale que l'ancre glisse, faute à la tramontane qui s’énerve de bon matin... On se lève, je range le paddle rapidement, il s'envole et vient se planter dans un chandelier de filière, un beau trou dedans... :/ On prend donc la direction de Cadaquès de bonne humeur, on doit récupérer des amis dans l'après-midi.

On est parti !!!

June 2017
Et voilà… 5 ans et 6 mois de projet plus tard, on a levé l’ancre ! On l’a fait pour de vrai ! C’est certainement l’un des moments que j’ai le plus imaginé dans ma vie, le quai rempli de nos proches, l’émotion, les amarres qui remontent le long de la coque, le bateau qui s’éloigne, ce sentiment d’avoir réussi quelque chose de beau, et cette peur du vide qui s’étale devant nous.

Hello World! 

May 2017
Mission montagedes nouveaux panneaux solaires sur le portique aujourd’hui. Mais je sais pas comment faire… 🙂

Boom !

May 2017
La nuit est tombée devant le port de Hyères. Nous sommes au mouillage, la mer est d’huile, les lumières du port rougeoient paisiblement sur l’eau. Il est 23h, je somnole entre deux eaux, près à tomber dans les bras de morphée. Et puis… BOOM ! Un craquement vient déchirer notre torpeur, 1 seconde passe, et Flo réagit en premier : « On a été percuté ! » Je saute du lit, sort dehors pour voir le coupable et constater les dégâts, et là… rien.

Hello World! 

May 2017
Retour du beau temps à bord de Vogue Merry, et des petits déjeuners fruités dehors 😉 Bonne journée ! Nicolas

Hello World! 

April 2017
Week-end du 1er Mai, l’heure de notre pèlerinage annuel au bord du lac d’Annecy. Un retour à la source, là où j’ai appris à naviguer quand mon père m’a offert un optimiste pour mes 6 ans. Bon week-end à tous ! Nicolas

Hello World! 

April 2017
Temps maussade. On va en profiter pour faire le tour de Porquerolles en glissant tranquillement le long des côtes sauvages du Sud de l’île. Bonne journée ! Nicolas

Hello World! 

April 2017
Le rythme des visites de nos proches s’intensifie à bord de Vogue Merry, pour le plus grand bonheur de l’équipage ! Il faudra mettre un dernier coup de reins en Mai pour finaliser les préparatifs et on sera bon… Ça sent le départ 😉 Bonne journée, Nicolas

Point nègre 

April 2017
Le Point Nègre, comme son homologue lePoint Godwin, défini l’inévitable moment où l’on fini par évoquer Sarkozy… Mon clavier prédictif du téléphone est le champion toute catégorie du Point Nègre, puisqu’il me propose systématiquement d’ajouter « Sarkozy » à mon prénom… Imaginez le calvaire que nous vivons en permanence, nous, les Nicolas… Tout ça pour dire que nous sommes au Cap Nègre, lieu de villégiature dudit Nicolas, avec la ferme intention d’en profiter en son absence 😉

Hello World! 

April 2017
Tombé du lit de matin… J’en profite pour travailler et écrire un peu. Bonne journée à tous ! Nicolas

Entraînement 

April 2017
Pendant que je bricole l’éolienne, Flo s’entraîne à la plongée en allant chercher les écrous tombés à l’eau 😉

Hello World! 

April 2017
En vadrouille pour apprendre à pêcher. Faut bien avouer que pour le moment, la seule chose que j’arrive à faire, c’est de dépenser des sous en matos…

No comment… 

April 2017
Enfin si, un petit commentaire, juste pour dire qu’après une semaine bien chargée on s’est calé à Porquerolles pour le week-end. Les températures montent petit à petit, on va commencer à bien en profiter 😉

Pensée du jour

March 2017
[wpvideo x1keBKEV] Finalement la vie est un peu comme un toboggan. Il y a les enfants qui se laissent aller joyeusement dans la pente. Il y a ceux qui ont peur, se retiennent, luttent et se font mal. Et ceux qui restent en haut, toisant fièrement les autres sans rien faire…

Rase cailloux 

March 2017
De retour vers hyères après notre petit séjour Marseillais, on s’est offert une navigation au ras des cailloux derrière le massif des calanques. C’est de toute beauté ! Et quand on parle de raser les cailloux, on a pas tricher 😉 bon là on passait entre 2 îles et j’avais allumé le moteur par sécurité, le passage était quand même très étroit… Couché de soleil avant notre arrivée aux Lecques, où l’on va se mettre au mouillage pour la nuit.

Mon nom est Vogue Merry \o/

March 2017
![20170114_091847_HDR](/images/blog/20170114_091847_HDR.JPG)La Trinité sur Mer Il est peut-être temps de vous présenter un peu plus le nouveau membre de la famille, Vogue Merry ! C’est vrai qu’on a tardé pour le faire, mais c’était difficile tant qu’elle n’était pas baptisée… Elle ?!? Et oui, c’est une fille ! En anglais les voiliers sont des filles, on dit « she » pour en parler, ça nous a plu. Alors pourquoi pas ?

En pointillé… 

March 2017
Difficile de concilier le travail, la préparation du bateau, et l’envie tenace d’en profiter… Mais on trouve des solutions 😉La pointe Est de Giens Hier soir, 18h, l’heure de rentrer à la maison pour la plupart des gens. On avait également finit notre journée de travail et de rendez-vous, pas d’obligation à terre le lendemain, direction Porquerolles !L’île du grand Ribaud La journée a été du coup partagé entre travail, rendez-vous téléphonique, plage pour les enfants, un petit tour de paddle pour me dégourdir les bras, et une montée au mat pour aller démonter l’étai de trinquette qui doit être changé !

Prendre sa place

March 2017
Réunis depuis maintenant 3 semaines, la vie à bord se met peu à peu en place, chacun cherchant, testant, trouvant et prenant peu à peu sa place… Car vivre à 5 dans 20 m2 avec seulement 2 cabines, c’est accepter la promiscuité tout en essayant de respecter le besoin d’intimité, voire parfois de tranquillité de chacun. Tout un programme dans lequel il faut trouver un nouvel équilibre. Et ces 3 semaines n’auront pas été de trop pour poser les bases de cette nouvelle vie, entre joie d’être ensemble, tensions et prise de marques.

Bureau du jour

March 2017
On s’est échappé du port de Hyères ce matin, profitant de la première accalmie depuis bientôt une semaine… Le rythme est toujours très terrien, entre boulot, rendez-vous téléphonique, passage à la mairie pour les passeports, révision chez le dentiste, bricolage… Une petite journée à la plage va faire le plus grand bien aux enfants ! Bonne journée ! Nicolas

Dépoilage !

February 2017
Il y a 2 ans, j’en ai eu marre d’aller chez le coiffeur… Ou plutôt, marre de ne pas y aller et de me retrouver avec une grosse touffe sur le crane, tout ça parce que j’avais ni le temps ni l’envie de prendre un RDV… Du coup j’ai acheté une bonne tondeuse qui pourrait faire le tour du monde avec moi, et j’ai appris à me couper les cheveux tout seul…

Marabouté ?

February 2017
Le bateau est-il marabouté? Thibault qui a passé une semaine à bord l’a suggéré… mais c’est bien possible… Il se passe trop de choses étranges à bord… Ça a commencé innocemment, par le chargeur de quai. C’est celui qui doit charger les batteries quand on est au port. Tout semblait bien marcher mais les batteries ne bronchaient pas. C’est le genre de matos rustique qui ne lâche pas souvent et si j’ai tendance à croire l’ancien propriétaire quand il m’a dit qu’il marchait sans souci… sauf qu’il n’a jamais mis un ampère dans ces fichues batteries… Je ne m’en suis pas trop occupé jusqu’à cette semaine, le moteur, l’éolienne et les panneaux solaires faisant leur office.

Routine, vie privée et nouveau départ

February 2017
La routine s’est petit à petit installée à bord d’Okolé. Elle s’immisce doucement mais surement dans notre vie, remplaçant la grande aventure par un quotidien qui file à la vitesse du vent… et j’en ai échappé ma plume 😉 C’est plus facile de raconter l’extra-ordinaire, de trouver un angle, une histoire. L’ordinaire se répète, et même si il est très agréable à vivre, je ne fais que tourner autour des mêmes mots, des mêmes idées… Et puis j’aime aussi le silence, la solitude.

Bricolage à Ibiza

February 2017
Fin du séjour de Thibault à bord du bateau qui a repris l’avion ce matin, et départ pour Roses pour nous. Cet arrêt à Ibiza a permis de faire un bon point bricolage et vérification du bateau. Le moteur n’a rien après l’incident de l’autre jour, j’ai pu le confirmer avec une 2ième plongé et on a pu utiliser le moteur depuis sans soucis, notamment pour rentrer au port d’Ibiza.

Avarie moteur, suite et fin?

February 2017
On a finalement bien avancé cette nuit et on est arrivé ce matin au mouillage, à la voile s’il vous plaît 😉 Le moteur était allumé au cas ou mais tout s’est passé… Je viens de plonger et de trouver un bout de filet dans l’hélice 🙂 Je sais pas ce qu’on a tapé mais visiblement seul le filet a touché l’hélice qui ne semble pas endommagé. Il n’y a plus de vibrations dans le bateau.

Avarie à bord d’Okolé

February 2017
Première avarie à bord, nous avons percuté un OFNI à 19h sous moteur. L’hélice et l’arbre moteur sont voilés et génèrent de fortes vibrations. Pas de voie d’eau à signaler pour le moment. Nous sommes repassés sous voiles et continuons notre route vers Ibiza à 2,5kt. Arrivée prévue demain dans la journée, on se mettra au mouillage pour plonger et constater les dégâts. Le moteur fonctionne encore et nous permet de manoeuvrer.

De la fierté d’entreprendre

February 2017
Il y a des matins qui ne sont pas comme les autres. Je me souviens de quand j’étais tout petit. On ouvrait les cadeaux de Noël le matin. On ne nous a pas fait le coup trop souvent… Mais quand on ouvre les yeux un matin comme ça, on ressent ce que je vis aujourd’hui. 9 ans que l’aventure a commencé, 9 ans que j’ai touché mon dernier salaire, 9 ans que je ne rends plus de comptes à personne, enfin presque.

Sous le soleil andalou

February 2017
On se précipite dans la tempête pour passer Gibraltar avant qu’un vent ne nous bloque au Portugal, et pof, on s’arrête… Étonnant. Pourquoi se sentir si pressé si c’est pour prendre son temps juste derrière ? On fond de moi je le sais, mon insatiable recherche de liberté. Devant la porte je suis contraint, derrière je suis libre. La liberté est en soi une contrainte. Elle nécessite de franchir des portes…

Vidéo du bord – Gibraltar / Malaga

February 2017
Et voici une nouvelle vidéo, sous un format un peu différent. https://youtu.be/ASJBBcRD_xI Nous partons cet après-midi en direction d’Ibiza avec Thibault qui nous a rejoint pour la semaine. On devrait faire une pause à Carthagène, il parait que c’est magnifique! Bonne semaine à tous! Nicolas

Vidéo du bord – Cap St Vincent à Gibraltar

February 2017
Bon, ça encore très expérimental, il faut que je parle moins et qu’on fasse plus d’images, mais promis on va progresser 😉 On quitte ce jour la Linéa de la Conception, à côté de Gibraltar, pour rejoindre Malaga demain. Au programme une soirée chez un développeur Magento, et dimanche on récupère un premier hôte à bord ! Bonne journée et bon week-end ! Nicolas https://youtu.be/z5RZjhCeRTw

Passage en force…

January 2017
On est donc parti de notre mouillage, c’était samedi après-midi? Je m’y perds… La nuit et le lendemain furent doux… on aurait pu définir la calmitude à ce moment là 😉 On coupe le moteur dans la journée de dimanche, au près par 8kt de vent, toute voile dehors, le bateau glisse quasiment à plat à 5kt. L’eau et l’air à 18°C, le soleil qui commence à mordre la peau et les yeux.

Journal du bord – Mission Gibraltar #2

January 2017
C’est reparti ! C’est vrai qu’on multiplie les pauses, mais on en a besoin… C’est peut être la leçon de ce convoyage, en tout cas pour le moment. Il ne faut pas se presser, trouver le bon rythme. Il fallait qu’on quitte Cascais, et malgré la tempête, personne à bord ne regrette cette décision. Et il fallait qu’on s’arrête. Une grosse nav’ passe très bien finalement à cette condition. On a repris la route direction Gibraltar, au moteur du coup, on a laissé passer le train.

Journal du bord – Au mouillage 

January 2017
​https://map.iridium.com/m?lat=36.998477&lon=-8.944182 On a finalement décidé de faire une pause après le Cap St Vincent, on est au mouillage juste derrière, au milieu des falaises ! On va se reposer un peu, tout le monde en avait besoin, moi le premier, et on regardera la météo ensuite. On a fait le plus dur 😉

Journal du bord – Tempête au Cap St Vincent

January 2017
Une belle nuit de tempête à bord d’Okolé ! Tout va bien à bord. Tout s’est passé comme c’était pas prévu, dès la sortie du port. On se retrouve dans une pétole molle face à une mer de 2m… obligé de mettre le moteur mais je me demande où je vais comme ça. Je revérifie la météo, ça risque d’être mou cette nuit mais il faut bien avancer. Il faudra attendre 30 min avant que le vent ne monte.

Journal du bord – Mission Gibraltar

January 2017
Dernière grosse navigation en Altantique, et ca ne sera pas la plus simple… On est toujours au mouillage à Cascais, la nuit s’est bien passé, et le temps change, comme prévu. Maintenant il faut se décider, mais on a pas trop le choix en fait, il faut partir aujourd’hui au risque de se retrouver coincer pendant une semaine ici, voir plus… c’est la seule fenêtre présente dans les fichiers météo…

Kif du jour ;)

January 2017
Certaines réactions auxquelles on ne s’attendait pas ont la capacité de nous mettre en joie 😉 C’est le cas de cette réponse reçue de l’école de musique de Côme suite à l’annonce de son départ… Juste génial !

Journal du bord du 23/01/17

January 2017
Il va y avoir un peu de changement dans le journal de bord, l’écriture quotidienne n’est pas un rythme qui me convient pour le moment… Ecrire à heure fixe, devoir écrire, ne pas prendre le temps de poser les mots, les idées, ça pourrait devenir une contrainte… Pourtant le journal de bord, ou livre de bord, est une obligation en bateau. Je dois consigner ce qu’il se passe, ou l’on va, la météo, etc… C’est également un élément de sécurité si je le partage en ligne, au moins à mes proches, tout le monde sait ou je vais et qui est à bord pour aider les secours.

Journal de bord du 21/01/17

January 2017
Toujours en route en direction de Porto, que l’on devrait atteindre demain dans la journée. Situation actuelle : léger vent de SO et mer calme. On avance à 3-4kt sur la route directe. Position La nuit fut longue… impossible de faire une sieste complète avant 2h du matin… Le vent n’arrêtait pas de changer, ou des bateaux de passer, je devais sans cesse remonter dans le cockpit pour vérifier ce qu’il se passait… puis ce fut la pétole, pile devant le Cap Finistère !

Journal de bord du 20/01/17

January 2017
Départ de la Corogne ce jour à 14h en direction de Porto. Position à 18h On navigue sous génois seul avec 25kt de NE et toujours une bonne houle. On est quasi vent arrière, le vent suivant la côte comme nous, et c’est pas très agréable… Ca roule dans tous les sens… J’ai l’impression que ma configuration avec moins de génois et un petit bout de grand voile était plus stable… Le vent et la houle devrait se calmer en milieu de nuit, quand nous aurons passé le Cap Finistère.

Pendant ce temps là…

January 2017
Et voilà, je me lance… Pendant que Nicolas et Côme sont en train de ramener le bateau de Bretagne en Méditerranée, je suis de retour à la maison avec Auguste et Gaspard… et une tonne de choses à organiser! J’avoue que je ne sais pas trop par quel bout attraper la To Do List impressionnante des choses à faire avant le départ. En vrac: les passeports, les rendez-vous médicaux de contrôle divers et variés, les courses pour l’aménagement du bateau, la préparation de ce que nous allons emmener, les rendez-vous avec l’école, la déscolarisation des enfants, l’achat des supports scolaires et autres livres, la recherche d’une place de port, les assurances, les résiliations de contrats divers, la préparation d’une pharmacie de bord digne de ce nom et du programme envisagé, la planification des différents vaccins… et autres préparatifs à anticiper.

Journal de bord du 18/01/17

January 2017
Amarrage au port de la Corogne à 19h après 2j et 6h30 de traversée ! Le front nous est passé dessus à 2h du matin, générant une reverse et un bel empannage impromptu alors que je dormais… mais le vent n’était pas fort et j’ai remis le bateau en ordre de marche sur sa nouvelle amure rapidement. Par contre derrière c’était pas très drôle… une mer courte et croisée nous a chahuté toute la nuit, avant de s’établir et de s’allonger dans la matinée.

Golfe de Gascogne #check

January 2017
Amarré au port de la Corogne ! Tout va bien. On va commencer par manger du poulpe grillé au resto et se reposer. À demain pour le journal de bord ! Nicolas

Journal de bord du 17/01/17

January 2017
Convoyage d’Okolé à Hyères Situation à 19h, 10-15kt d’ENE. Houle de 1m se rallongeant. Faisons route en direction de la Corogne que l’on devrait atteindre demain dans la soirée. Tout va bien à bord. Position La nuit fut difficile. Juste après le journal de bord, la mer est devenue très désagréable, forcissant à plus d’un mètre et en restant très courte. Une houle croisée s’est mise en place et a tenue jusqu’à la mi-journée.

Journal de bord du 16/01/17

January 2017
1er jour du convoyage d’Okolé de la Trinité sur mer à Hyères. Départ à 12h avec Côme et moi. Plein de gasoil fait à 698h. Situation à 18h, 20kt NE avec petite houle d’ENE. Faisons route en direction du Cap Finistère à 7-8kt. Tout va bien à bord. Position à 18h J’aurais du mal à dire que je n’étais pas stressé de partir et que je ne le suis pas encore un peu… la houle qui nous prend par le travers n’aide pas.

Journal de bord du 13/01/17

January 2017
Convoyage d’Okolé - Sun Magic 44 en parfait état de fonctionnement - du port d’Arzal à la Trinité sur Mer avec 3 personnes, Côme Trossat, jeune moussaillon de 11 ans, Auguste Trossat, spectateur silencieux de 6 ans, et moi Nicolas Trossat, skipper expérimenté de 39 ans. Départ à 8h du matin, arrivé à bon port à 20h le soir. Première navigation pour moi à bord d’Okolé, elle fut longue et agitée mais sans événement problématique.

Paré pour la première navigation !

January 2017
Après 10 jours passé dans le Var à acheter, vérifier, compter, tout ce qui pourrait nous manquer, on est enfin remontés sur notre nouveau « chez nous » hier 🙂 C’est étonnant, on a toujours eu un immense sourire en rentrant à Tourves, même après des vacances incroyables, mais pas cette fois-ci… le départ s’infuse en nous, nous ne sommes plus sédentaires, nous avons besoin de mouvement, d’espace, de grand air…

Quand l’aventure commence au port

December 2016
Pour une première nuit sur le bateau, on s’est pas loupé 😀 Le chauffage a bien démarré hier. C’est un poêle Refleks qui est utilisé pour toutes les navigations polaires et par les pécheurs en Atlantique Nord. Le bateau en est équipé pour avoir déjà fait la Patagonie, et ça tombe bien, on irait bien y faire un tour ! Ce que l’on n’avait pas prévu par contre, c’était de tester ces conditions extrêmes dès le premier jour à bord, en Bretagne…

Forte précipitation en Bretagne Sud

December 2016
Quelle histoire ! Quelle joie ! On a enfin notre bateau \o/ Mais que le chemin fut long et tortueux ces derniers mois… Après notre échec avec le Pogo 12.50, puis avec les Class 40 d’occasion, j’avais décidé de laisser la main à Flo pour l’achat du bateau et de me concentrer sur mon entreprise. J’avais échoué de mon côté, et je n’arrivais plus à avancer, j’étais dans une impasse dont je ne voyais aucune issue…

Le Vendée Globe raconté à un rugbyman

November 2016
Tournoi des 6 nations, Stade de France, on reçoit l’Angleterre. C’est une bonne période pour la France, ça fait plusieurs saisons qu’on gagne, et là on est presque au Grand Chelem, c’est le dernier match à gagner, à la maison en plus, du velours… L’équipe de France est sûr d’elle, les Anglais sont bourrins et brouillons, leur age d’or est passé, nous organisé, précis, une équipe solide et fiable, ça va être du beau spectacle.

La montée de St Probace

November 2016
St Probace est le nom de la petite chapelle qui surplombe Tourves. C’est également mon terrain d’entraînement, j’y monte 2-3 fois par semaine. Un grand bol d’air pendant la journée de boulot, au milieu de la garrigue avec une vue magnifique sur la Ste Victoire, la Ste Baume, la montagne de Mazaugue, la Loube, ou encore le début des Alpes du Sud avec le Verdon au fond… rien que ça 😉

Quand ça veut pas…

November 2016
Et voila, Jumpa Lagi est parti sans moi… Je devais rejoindre ce Class 40 en cours de convoyage, mais j’ai pas pu me rendre sur le ponton à temps… Je les ai vu arriver trop tôt à Ibiza en les suivant avec l’AIS (système de localisation qu’on aura également sur notre bateau), puis repartir sans moi hier matin. J’espère que tout va bien se passer pour eux, la traversée du Golf du Lion s’annonce très sportive avec des rafales à 40kt… mais je m’y serais bien frotté 😉

L’art de la simplicité

October 2016
Un Class 40 dans toute sa simplicité Je vous disais l’autre jour que je n’avais pas le sentiment d’avoir retenu grand chose de mon passage à l’école, mais j’ai quand même quelques restes étranges… C’était en « Math Spé », cours de Français… Ceux qui me connaissaient savent comme j’adorais le français… Le sujet de l’année qu’on devait préparer pour le concours était l’autobiographie, et notamment « Les confessions » de Rousseau.

L’heure du doute 

October 2016
On me signale dans l’oreillette que j’ai oublié de préciser qu’on avait eu un refus définitif pour le financement de notre Pogo 12.50, confirmant de fait notre recherche d’un bateau d’occasion qu’on peut financer seul. On a pas un gros budget, mais il est largement suffisant pour partir, bien des familles tourdumondistes le font avec moins… Celui que l’on vient de visiter en Angleterre était le dernier de notre première liste, celle des bateaux pas vraiment raisonnables mais qui nous font rêver.

Champagne ! 

October 2016
C’est une décision quelque peu imprévue qui nous a fait lever le coude hier soir, Côme quitte le collège pour poursuivre son instruction à la maison ! Il était bien entendu prévu qu’il le quitte fin Avril pour notre départ, et il a toujours eu la volonté d’aller au bout, voire de continuer avec le CNED pour ne pas perdre le fil de l’éducation nationale. Et puis finalement la rupture. Une nouvelle crise dimanche après-midi, on parle, on évoque la possibilité de tout stopper, de faire son chemin seul, librement, à son rythme, sur les sujets qui l’intéressent.

7 000 km en Eriba, et alors?

September 2016
3 semaines après notre retour, on trouve enfin le temps de s’occuper de notre chère caravane… Ou pas… Je ne sais pas si c’est de la flemme ou si on a juste aucune envie de la revendre… Bref, au lieu d’écrire, je devrais être en train de nettoyer, réparer 2-3 petits détails, lustrer, prendre des photos, et la mettre sur le bon coin. Du coup je vais faire un petit bilan de cette chouette aventure qu’on a vécu en famille 😉

Palpitations…

September 2016
Nous sommes encore à l’étude d’une solution de financement pour notre Pogo 12.50. Mais en attendant il ne faut pas perdre de temps. Si on doit acheter un bateau d’occasion, l’idéal serait de l’avoir pour les vacances de la Toussaint pour le tester et identifier tous les travaux à faire cet hiver. On a donc recommencé les interminables épluchages d’annonces, et laissé naviguer notre esprit entre ceux qui font rêver mais qui sont trop chers, ceux qui font rêver mais qui sont en trop mauvais état, et ceux qui ne font pas rêver mais qui sont raisonnables.

Retour en France ! 

August 2016
Dimanche, dernière rando en Slovénie, sous la pluie. Bien sûr j’ai oublié ma veste, c’est comme ça que je me suis retrouvé avec ce sac sur la tête… L’environnement est féerique, on a l’impression que trolls et elfes se tapissent derrière les rochers. On fera demi-tour au bout de 2h de montée sans atteindre le lac, le temps se dégrade, un déluge est annoncé dans une heure par la météo. On finira la descente en courant, et la journée au resto pour bien finir ce périple de dingue 😉

Ça fait vraiment pas très sérieux… 

August 2016
Ça fait plus d’un an et demi qu’on est en contact, qu’on les rencontre, qu’ils connaissent le projet, qu’on leur donne toutes les informations qu’ils demandent, et surtout qu’ils nous confirment que notre dossier ne pose pas de problème. Refuser le financement 2 mois avant le lancement de la construction du bateau ne fait vraiment pas très pro… Je vous rassure tout de suite, on est prévoyant et ça ne remet pas du tout en cause le projet, ni même le départ en Mai prochain.

Slovénie, le cœur de meule ! 

August 2016
Enfin un peu d’authenticité ! Après l’avoir quitté avec le sentiment d’avoir raté le truc, nous revoici en Slovénie avec la ferme intention de creuser le sujet. Du coup on s’est pris un camping à la ferme, chez un vigneron plus précisément 😉 Nous avons passé 3 jours au milieu des vignes, à profiter du vin, des nectarines délicieuses du coin, de l’absence de tourisme, des Slovènes vraiment accueillants (ce sont des gens biens) et d’un superbe resto très local avec ma sœur qui nous a rejoint pour la semaine.

Dernier jour de congés ! 

August 2016
Reprise du boulot demain pour moi, et dernier jour en Croatie. On repart en Slovénie pour passer ce qui sera certainement notre dernière semaine en vadrouille.

On aurait tord de s’en priver… 

August 2016
Tout n’est pas magnifique en Croatie, par contre il y a des tonnes de perles, le sud de Krk en fait partie. Il aura fallu une bonne journée de galère pour nous faire découvrir ce coin… Petite rando matinale à la recherche d’une crique isolée. Petit bémol tout de même, partout où nous passons nous voyons ce genre de chose… Je dois régulièrement m’arranger pour que des déchets n’apparaissent pas sur les photos.

Et la routourne© tourna

August 2016
Journée laborieuse, 5 heures à tourner en voiture dans le nord de la Croatie à chercher un simple endroit où passer 3-4 jours en bord de mer… On doit être difficile, ou compliqué… On est du genre à avoir fait 2 fois demi-tour en arrivant dans les Alpes Maritimes parce qu’on aimait pas, une fois en voilier, l’autre en camping… Tout ça pour dire qu’on a finalement trouvé une place dans une forêt de caravanes, mais dans un magnifique environnement, au bout de l’île de krk (à prononcer comme ça vous chante).

Ambiance 

August 2016
L’ambiance est parfois rugueuse entre frères, mais ça ne dure jamais bien longtemps.

Un tour du monde à la voile 

August 2016
Levé de soleil sur la Corse en mini 6.50 en mars dernier Ceux qui nous côtoient connaissent bien ce projet qu’on prépare depuis maintenant 5 ans. J’en parle facilement de vive voix mais il est temps de l’exposer un peu ici. Tout à débuter par une simple proposition de Flo, regardant le soleil se coucher dans une crique de Port-Cros, un verre à la main, vautrée sur le pont du voilier d’un ami qu’on avait emprunté pour l’occasion.

Prendre la tangente… 

August 2016
Visite matinale des gorges de je sais plus trop quoi, visiblement trop réputées pour que j’arrive à retenir le nom… J’ai le sentiment qu’on ne peut admirer la beauté que si l’on se sent libre, pré-requis absent ce matin. Bref, Bled c’est très beau, mais c’est pas pour nous. On prend la tangente direction l’ailleurs, là où on ne nous y reprendra pas !

Slovénie, le voyage continue ! 

August 2016
Après l’Autriche et les Dolomites, ça fait maintenant 2 jours que nous sommes installé en Slovénie à côté de Bled. On ne savait pas vraiment à quoi s’attendre et on se retrouve tout aussi surpris que dans le nord des Dolomites : c’est encore très autrichien comme ambiance 🙂 Tout est nickel, jardins tondus, maisons fleuris, beaux paysages dans tous les sens, finalement y’a peut être pas plus sauvage dans les Alpes que la France…

Les dolomites, Italien ou bien ? 

August 2016
Après notre séjour en Autriche, on est repassé par le Nord de l’Italie, plus précisément dans le Sud Tyrol à St Vigilio. C’était sur la route de la Slovénie, et on avait entendu dire qu’il ne fallait pas rater les Dolomites. On chope un camping sympa sur Internet, qui avait l’air en pleine campagne et en-dehors des grandes routes touristiques. Première surprise, on se retrouve dans une station de ski huppée remplie de retraités.

Vallée de l’Otztal, la montagne facile ! 

August 2016
Fille inconnue, mais je pouvais pas laisser passer la photo 😉 On est resté une semaine à Längenfeld, dans la vallée de l’Otztal. L’objectif était d’avoir un coin tranquille pour que je puisse travailler un bon coup avant de prendre 2 semaines de vrais vacances. Et on a passé un super moment ! Première photo de famille 🙂 et j’ai besoin de vacances Ici, à peu près tout est organisé, balisé, et payant… C’est très surprenant pour nous qui sommes habitués à une montagne plus sauvage…

Un mois déjà… 

July 2016
Et les premières difficultés commencent à apparaître. Fatigue du voyageur ? Nous avons quitté les bords du lac de Côme hier matin. Trop de monde, et ce n’était qu’une halte pour nous. Direction l’Autriche, en passant par la Suisse. Nous avons coupé la route en s’arrêtant au bord du lac de Silvaplana, et on s’est fait rincer par une pluie diluvienne avec un choc thermique de -20°C… Le moral à suivi.

Bureau de rêve 

July 2016
No comment… Je pourrai sans problème travailler des jours dans ces conditions. Il fait chaud mais y’a un petit vent parfait et l’eau n’est pas trop loin en cas de surchauffe…

Pastis Italien 

July 2016
De nouveau sur la route pour aller au lac de Côme demain. Arrêt dans un camping au pied des Grandes Jorasses, retour du grandiose !

Trail de Haute-Provence 2015

September 2015
C’était il y a maintenant plus de 3 mois, mais impossible de trouver le temps d’écrire. C’était mon premier trail, le 45 Km (48 km et 2300mD+ après modification du parcours de dernière minute) du Trail de Haute Provence. Départ 8h du matin à St Étienne les Orgues, 140 personnes au départ pour cette seconde édition, tout le monde sourit et ambiance très détendue malgré la journée qui s’annonce. Le départ est donné, le début d’un long calvaire pour moi !

2j de rando dans le Verdon

April 2015
Prologue C’est seulement la 2ième fois que je pars en rando en solo et en autonomie. L’objectif pour cette sortie est de me préparer pour mon premier trail, le Marathon de la Lure (45km, 2200mD+), de voir comment je gère un effort continue de plus de 6h, et de tester l’alimentation que j’ai prévu sur le trail. J’ai trouvé le parcours sur Altitude Rando, j’ai juste modifié la fin en rentrant à Moustier par la Crête de Montdenier au lieu d’en faire le tour.