A la découverte des îles éoliennes

Publié par Nicolas le 04/08/2017

Enfin un peu de calme ! Ces dernières semaines ont été un peu agitées, enfin tout est relatif, mais c’est vrai qu’on n’avait pas vraiment pu se poser, toujours à la recherche de réseau, de bouffe, d’un abri ou d’un coup de vent pour avancer. Les îles éoliennes viennent de nous offrir une magnifique semaine.

C’est vraiment une surprise, je ne connaissais que de nom Stromboli, mais je ne savais pas le petit bijou qui se cachait derrière ce chapelet d’îles ! Cerise sur le gâteau, je capte à peu près partout pour pouvoir travailler un peu et avancer comme je veux.

Le levée de soleil avant d’arriver à Lipari, l’île principale de l’archipel

Levée de soleil en pleine mer

Le port de Lipari

Lipari

Pêcheur de Lipari

Lipari

Gaspard à Lipari

Après le ravitaillement de rigueur et la visite traditionnelle de la ville, on est parti chercher un mouillage pour se poser quelques jours, et on a trouvé une endroit sympa, entouré de Volcans ou de ce qu’il en reste :)

Lipari

Lipari

Lipari

Lipari

Lipari

Lipari

Lipari

On n’a pas bougé tellement on était bien ^^. Le programme était assez simple, baignade, nage, plongée, kayak, et détente à l’intérieur du bateau, avec un peu de travail et de bricolage pour moi.

Mais nous sommes attendus en Grèce, et nous ne pouvions partir sans aller à Stromboli. Là encore, c’est un endroit magique…

Stromboli

Stromboli

Stromboli

Stromboli

Stromboli

Stromboli

Et puis y’a le volcan, en éruption permanente. Il faudrait monter pour bien le voir, mais c’est trop organisé pour nous, simples agoraphobes… et puis trop dur pour Gaspard, limite pour Auguste, Côme n’a pas de chaussures de rando, bref, on s’est replié sur le plan B, prendre le bateau pour passer la soirée face au volcan !

Stromboli

Stromboli

Stromboli

On a eu droit a des explosions bien plus spectaculaires, mais il est difficile d’avoir pile l’appareil photo à ce moment là…

Gaspard à Stromboli

Je ne puis vous quitter sans vous faire part de la naissance d’un nouveau photographe, en la personne de Gaspard, voici son oeuvre (légèrement recadré par papa…)

Stromboli

Stromboli

Stromboli

Sur ce, nous reprenons la mer direction Corfou !